Lumière bleue

La lumière bleue est une partie du spectre de la lumière,
dont les longueurs d’onde sont nocives.

schema Lumière bleue

Les longueurs d’onde sont mesurées en nanomètres (nm). Un nanomètre est égal à un milliardième de mètre. Le spectre de la lumière bleue varie entre 380 nm et 500 nm.

Quelles sont les sources de la lumière bleue?

La lumière bleue est omniprésente dans notre environnement :

           De façon naturelle dans le soleil, on la retrouve dans les éclairages des Leds de nos villes et de nos maisons, mais surtout dans tous les écrans numériques (téléviseurs, ordinateurs, smartphones, tablettes…).

Il est donc capital de se protéger contre la lumière bleue à toute heure de la journée, à l’extérieur comme à l’intérieur.

Seul le port de lunettes anti-lumière bleue assure une protection contre les effets nocifs de la lumière bleue.

Quelles conséquences sur le capital santé de notre vue ?

Que l’on soit petit ou grand, les conséquences sont les mêmes :

  1. Syndrome de fatigue visuelle qui se caractérise par des yeux secs et irrités ; une vision trouble voire des maux de têtes…
  2. Sensation d’éblouissement et d’inconfort visuel.
  3. Risque de contribution à la DMLA (Maladie de la dégénérescence maculaire liée à l’âge pouvant aller jusqu’à la cécité).
  4. Trouble du cycle du sommeil. L’utilisation intensive, le jour, des écrans et des smartphones et le soir avant le coucher, perturbe le cycle naturel du sommeil.

Qui a besoin de protection contre l’exposition à la lumière bleue ?

  • Prioritairement les enfants et les adolescents ; parce qu’avant l’âge de 14 ans, la clarté du cristallin de l’œil ne filtre pas correctement les UV.
  • Certaines personnes dites « aphakes » ou « pseudophakes » ainsi que les personnes qui prennent des médicaments photosensibilisants sont concernées.
  • Petits et grands, accros aux écrans doivent se protéger.
  • Les porteurs de lentilles peuvent aussi s’équiper.

 TOUS, même sans problème de vue….